Echange avec deux associations équatoriennes de Lausanne


Ces deux associations sont engagées dans la défense des droits sociaux et la lutte contre la pauvreté en Equateur.

Historiquement, l’Equateur se caractérise par de très hauts niveaux de pauvreté et d’inégalités sociales. Malgré différentes stratégies mise en place par le gouvernement comme le programme « Buen Vivir (Bien-vivre) » de 2008 suivi en 2013 de la création du Comité Inter-institutionnel pour l’égalité et l’éradication de la pauvreté, la lutte contre la pauvreté et l’accès aux droits sociaux restent un défi majeur en équateur.

Face à un développement inégal, d’importantes poches de pauvreté se maintiennent. Des actions informelles, notamment à l’étranger, se mettent en place pour parer à l’insuffisance des actions gouvernementales. En Suisse, diverses associations équatoriennes tentent modestement d’apporter leur contribution à ce problème de société.

On en parle avec:

Aida Ortiz et Elizabeth Ponce de l’Association VERES – Voluntariado Ecuatoriano Residentes En Suiza . VERES est une organisation à but non lucratif. L’objectif de cette organisation formée par des dames équatoriennes de Lausanne, vise à apporter un peu d’aide aux communautés qui sont dans le plus grand besoin dans leur pays natal, l’Equateur.

et:

Luis Ludena d’InterCultures : Active en Suisse, cette association développe aussi des actions sociales ponctuelles en Equateur.

A propos du sujet :

Au micro :

Danièle

Dans l'émission :

Sommaire du 23 juin