Enrico Camponovo


Bien connu de ceux qui se rendent chaque second mardi du mois à la Cinémathèque Suisse pour y découvrir un des «Trésors des archives» restauré par l’institution lausannoise, Enrico Camponovo nous parle de sa longue pratique (15 ans déjà !) de l’accompagnement au piano de films muets. Et comme il est aussi disert qu’intéressant dans son propos, son interview, pour ne rien couper d’essentiel, vous sera présentée en deux parties. Aussi, ne manquez pas, le 19 avril, la deuxième partie de son interview !

 

Pour le second mardi consécutif, Enrico Camponovo revient au micro de Radio Django, répondre aux questions de notre chroniqueur Stéphane. Il en profite donc, après avoir évoqué la semaine passée la somme conséquente de travail préparatoire nécessitée pour accompagner correctement un film muet, pour nous livrer quelques-unes de ses recettes personnelles. Evidemment pas celle du coniglio arrosto alla ticinese ni du zabaione mais de quelle manière il accommode diverses mélodies issues du répertoire de la musique savante européenne ou des classiques du septième art au sein de ses propres improvisations.

A propos du sujet :

Au micros :

Stéphane , Fabien

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *