L’industrie électronique


Le travail se fait ailleurs et les profits reviennent ici. 
Premier numéro : l’industrie électronique. 

Téléphones portables, tablettes, ordinateurs, consoles de jeu et autres produits high-tech pour les domaines des la médecine ou encore des montres.

On en parle avec Chantal Peyer, cheffe d’équipe « entreprises et droits humains » à Pain Pour le Prochain, fondation qui s’engage pour des structures sociales, politiques et économiques favorisant un développement mondial durable. PPP informe l’espace public et influence les décideurs politiques et économiques

Avec d’autres ONG, la fondation observe et dénonce les conditions dans lesquelles ces appareils sont fabriqués et s’engage notamment pour des produits high-tech fabriqués dans la dignité, exempts de toute atteinte aux droits humains.
Dans cet interview, il sera question tout d’abord des conditions d’extraction des métaux nécessaires à la fabrication (les « minerais de sang », notamment le tungstène, le cobalt et l’or), plus particulièrement dans la région du Kiwu au en R.D. du Congo, en situation de guerre depuis des années.
Une deuxième partie abordera la précarité dans laquelle travaillent des milliers d’ouvriers et ouvrières en Chine, avec un focus sur la firme Foxconn, qui assemble la moitié des appareils électronique pour les plus grandes marques mondiales. C’est dans cette usine qu’une série de suicides a mis en lumières les conditions d’esclavagisme au travail.
Chantal Peyer nous expliquera enfin le rôle de la Suisse dans ce marché mondial.

Pour aller plus loin :

Ecoutez l’interview complète

A propos du sujet :

Au micro :

Fabio

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *