Les Mardis de Stéphane Venanzi du 8 novembre


C’est les mains dans les poches, lorsqu’il ne pianote pas à deux doigts sur son vieil ordinateur en bout de course, que notre chroniqueur Stéphane a le privilège de passer le plus clair de son temps. Ça lui laisse donc tout loisir de flâner de musée en galerie, de cinéma en théâtre et de rencontrer plein de gens passionnants. Des gens tels Lea Lund, photographe monomaniaque, et Erik K., son unique sujet. Un couple d’artistes globe-trotters, qui voyage de par le monde et, plutôt que d’horribles souvenirs en plastique, en rapporte des clichés à l’étrange beauté. Pour être tout à fait précis, exclusivement des portraits d’Erik K., pris dans des lieux que sa magnétique présence transcende. La preuve par l’image jusqu’en décembre prochain à la boutique Pièces à Conviction, Rue Pré-du-Marché 19, à Lausanne.

A propos du sujet :

Au micros :

Stéphane , Fabien

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *