Un projet d’école amérindienne à Odanak au Québec 1


L’écart entre les générations se creusent et les jeunes indiens scolarisés dans les écoles québécoises connaissent de moins en moins leur histoire et perdent leurs traditions si elles ne sont pas enseignées à la maison. C’est dans cette perspective qu’est né à Odanak, une réserve amérindienne abénaquise du Québec, un projet d’école. Le dernier rendez-vous de cette série sur la cause amérindienne sera consacré au développement des écoles amérindiennes au Québec, une autre action pour préserver la culture amérindienne et surtout enseigner aux jeunes leur Histoire.

D’après Nicole O’Bomsawin, une anthropologue et muséologue d’origine amérindienne originaire d’Odanak , que nous entendrons dans le reportage qui suit, ce projet d’école primaire est vital. Seule l’éducation permettra aux jeunes générations d’être fier de leurs racines et de s’affirmer en tant que « minorité » dans une société qui tend à estomper les différences.

Nicole O’Bomsawin. Indienne, originaire d’Odanak, une réserve amérindienne abénaquise du québec, Nicole, aujourd’hui responsable des relations autochtones inter-réserves et internationales, est anthropologue et muséologue de formation, elle a dirigé durant de longues années le Musée des Abénakis. Depuis quatre ans, elle enseigne l’anthropologie au Collège « Kiuna », le seul collège (gymnase dirions-nous en Suisse) pour les étudiants Autochtones au Québec. Férue de son Histoire et animée par l’envie de transmettre, elle est aussi très engagée dans le projet de développement d’une école primaire à Odanak.

A propos du sujet :

Au micros :

Danièle , Fabien

Dans la rubrique :

La Rose des Vents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Un projet d’école amérindienne à Odanak au Québec