L’action Appel d’elles menée par le Collectif R


Ce 25 avril, un sujet sur la violence morale et physique dont font l’objet certaines femmes qui demandent l’asile en Suisse. Elles font souvent l’objet de sévices sexuelles graves et répétées durant leurs parcours migratoire, et ce,même en Europe. Souvent, elles sont rendues coupables de ne pas avoir entamer les démarches administratives nécessaires pour se protéger! La protection de ces femmes n’est pas toujours reconnue en dépit de dispositions légales censées mieux protéger les femmes et les enfants. Des exemples montrent clairement que l’administration fédérale bafoue, dans certains cas, des conventions internationales. En raison des accords de Dublin, la Suisse n’hésite pas à renvoyer en Italie ou ailleurs en Europe ces femmes arrivées, avec ou sans enfants !C’est suite à ces observations qu’est née l’action Appel d’elles qui dénonce notamment le renvoi de plus en plus systématique des femmes et des enfants vers des pays qui ne peuvent leur assurer une protection adéquate.

Pour en parler :
Graziella de Coulon. Militante, engagée dans la défense des droits humains et membre du Collectif R.

A propos du sujet :

Au micros :

Danièle , Fabien

Dans la rubrique :

La Rose des Vents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *