Yanar Mohammed, une femme engagée en Irak


Les droits des femmes en Irak, ces dernières années, régressent. Dans un contexte politique instable, les femmes sont de plus en plus touchées par diverses formes de précarité et subissent de nombreuses violences morales et physiques. L’ONG TERRE DES FEMMES Suisse préoccupée par cette problématique a invité, dans le cadre de Voix des Femmes, une activiste féministe engagée dans la défense des droits humains en Irak. TERRE DES FEMMES Suisse est une organisation non gouvernementale qui s’engage contre les violations des droits humains des femmes et des filles. Chaque année, cette ONG basée à Berne, invite, dans le cadre de son cycle de manifestations annuel «VOIX DES FEMMES», une experte internationale susceptible de nourrir le débat autour de l’égalité et des violences liées au genre dans différentes régions du monde. C’est dans ce contexte qu’a été invitée cette année « Yanar Mohammed ». Elle a donné en juin plusieurs conférences dans différentes villes suisses sur la situation des femmes en Irak.

Née dans les années 60, Yanar Mohammed est diplômée en architecture. Elle a vécu 10 ans au Canada, avant de retourner en à Bagdad en 2003. Elle vit aujourd’hui entre Bagdad et Toronto. Depuis plus de 15 ans, Yanar défend les droits des femmes et se bat pour l’égalité . Elle est à l’origine des premiers centres sécurisés pour des femmes victimes de violence en Irak et a fondé l’association OWFI, Organisation of Women for Freedom in Iraq. C’est dans ces centres que les victimes de violence apprennent à lire et écrire, et coudre. Ce qui leur permet de développer des compétences et d’ avoir une forme d’autonomie financière. Yanar a plusieurs fois été récompensée pour son travail par des prix internationaux.

A propos du sujet :

Au micros :

Danièle , Fabien

Dans la rubrique :

La Rose des Vents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *