Le Prix de Lausanne 2018


Micro-trottoir au Prix de Lausanne

Vendredi 2 février, le public pouvait assiste à la sélection pour la finale des danseurs junior (filles et garçons 14-16 ans), qui présentaient deux variations, l’une classique et l’autre contemporaine. A la sortie, réaction à chaud du public.

Rencontre avec Goyo Montero, chorégraphe

En parallèle du concours et pour la première fois, le Prix de Lausanne célèbre ses 72 écoles et compagnies partenaires au travers du Projet Chorégraphique. 51 danseurs, venus des quatre coins de la planète, ont rejoint le Théâtre de Beaulieu pour travailler une pièce inédite, «Pulse», créée pour l’occasion par le chorégraphe Goyo Montero.

Être médecin au Prix de Lausanne

Le docteur Carlo Bagutti est le médecin du Prix de Lausanne. Sa mission est de s’assurer que les concurrents soient en bonne santé avant et pendant le concours, et qu’ils le restent pour le reste de leur carrière. Il nous raconte son quotidien en coulisses.

A propos du sujet :

Dans la rubrique :

Cultiver Lausanne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *