Manifestation contre des renvois au Sri Lanka


Mercredi 14 mars, la Suisse a renvoyé de force 11 personnes tamoules par vol spécial au Sri Lanka. Décision vivement contestée par le Collectif « Droit de rester pour tou.te.s » et d’autres organisations défendant les droits des migrants. Malgré la fin de guerre en 2009, le Sri Lanka reste traversé par de graves violences intercommunautaires mettant en danger la population locale et les personnes déboutées. Bien que la Suisse ait signé, en 2016, un accord migratoire avec le gouvernement sri lankais pour faciliter la réadmission des déboutés de l’asile, dans les faits, aucune mesure ne favorise le retour de ces tamouls dans leur pays; au contraire, ils restent en proie à des persécutions de retour sur l’Île. C’est dans ce cadre que le Collectif « Droit de rester pour tou.te.s» demande à la Suisse d’agir au plan international pour que le Sri Lanka puisse entamer un réel processus de paix et respecter les droits fondamentaux de ses minorités.

*Les prénoms des invités de cette chronique sont fictifs.


Pour aller plus loin :

Le site de Droit de rester pour tou.te.s

 

A propos du sujet :

Au micros :

Danièle , Fabien

Dans la rubrique :

La Rose des Vents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *