Mineurs non accompagnés: situation alarmante


Suite à l’annonce de la part de l’EVAM (Établissement vaudois d’accueil des migrants) de la fermeture d’un de ses quatre foyers pour enfants migrants seuls, les éducateurs et éducatrices ont tiré la sonnette d’alarme. Une quarantaine d’employées de l’EVAM, réunis en assemblé générale militante le 19 mars passé devant le foyer pour mineurs non accompagnés du Chablais, se sont dits prêts à faire la grève si les conditions d’accueil des jeunes et des enfants ne seront pas améliorés. L’alarme avait été déjà lancée en novembre 2016 suite à sept tentatives de suicide dans un foyer de l’EVAM. Les syndicats avait aussi demandé une amélioration des conditions de travail suite à des arrêts maladie à répétition qui avaient eu lieu au sein du personnel.

Nous recevons: Timothée Alder, délégué syndical de l’EVAM et Letizia Pizzolato, secrétaire syndicale SSP Région Vaud

A propos du sujet :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *