Non à l’équation [mariage mixte = mariage blanc] !


Un mariage mixte désigne une union entre conjoints d’appartenance nationale différente où un seul des conjoints est de nationalité suisse. D’après des chiffes de l’Office fédéral de la statistique, on comptait en Suisse en 2016 près de 36% de mariages mixtes. Malgré ce pourcentage plutôt élevé, les couples mixtes restent souvent une curiosité en proie à des contrôles administratifs et soumise au regard de la société comme de l’entourage. L’imaginaire collectif a tendance à croire que la plupart de ces mariages restent des mariages de complaisance facilitant l’accès à la nationalité suisse.

En 2013, un documentaire produit par la RTS « Cherche blanc à marier » soulève une vague d’indignation dans les communautés culturelles de Suisse, notamment camerounaise. Cinq ans après, encore secouée par ce film, l’association des Bamendjou de Suisse répond à ce reportage par un film sur les mariages mixtes intitulé « Le mariage mixte, socle du métissage des cultures et de tolérance » réalisé par Jordan Balolok, promoteur de Jordan Secret TV et de Kanam Swisscolor avec la collaboration de Serge Talla pour l’assistance et Pierre Blaise Kouekam pour la conception : tous deux membres du Comité de l’Association Nkui’chouo. Un documentaire qui entend déconstruire des clichés à l’endroit des unions bi-nationales et certains mécanismes réduisant un mariage mixte à l’équation noir+suisse ou étranger+suisse = mariage blanc !

Pour en parler, deux invité.e.s :

  • Françoise Bonny, vice-présidente de l’Association Nanaboco, une compagnie artistique et une association basée à Lausanne, Françoise est aussi conteuse et clown d’hôpital en Suisse.
  • Pierre Blaise Kouekam, technicien en informatique, il est le secrétaire de l’Association camerounaise Nkui’chouo, l’association des Bamendjou de Suisse. Basée à Lausanne, cette dernière entend créer des liens au sein de la diaspora camerounaise en Suisse et des échanges interculturels avec les suisses et ses communautés culturelles.

BONUS WEB :

Rencontre avec Pulchéri Feupo interviewée par le réalisateur Jordan Balolok dans le film-documentaire « Le mariage mixte, socle du métissage des cultures et de tolérance ».
Titulaire d’une licence en sociologie au Cameroun, puis formée comme travailleuse sociale à la HES-So de Lausanne, Pulchérie nous livre quelques réflexions sur la perception des mariages mixtes. Une analyse à certains égards qui permet de déconstruire des mythes ou encore une forme de curiosité qui nourrissent l’imaginaire collectif.


 

Pour aller plus loin :

La page Facebook de l’Association Nkui’chouo : https://www.facebook.com/Nkuichouo/

Le site de Nanaboco : http://nanaboco.org/

Prospectus bamendjou recto  Prospectus bamendjou verso

A propos du sujet :

Au micros :

Danièle , Fabien

Réalisé par :

Boris

Dans la rubrique :

La Rose des Vents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *