La chasse au chamois


A l’automne, les restaurants servent la chasse. On a remonté la filière du chamois avec André Borgazzi, chasseur valaisan, qui traque l’animal toute l’année, dans la réserve d’Erborence. A la jumelle, puis au fusil pendant 2 semaines.

A propos du sujet :

Dans la rubrique :

Cultiver Lausanne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *