« Dans les yeux » Portrait de réfugiés


2015 nous renvoie à une année marquée par la crise de l’accueil des réfugié.es en Europe. Certains sont accueillis en Suisse dans les centres de requérants d’asile du Canton de Neuchâtel. Médecins du Monde Suisse se mobilise et créée en 2016 la Maison de santé à La Chaux-de-Fonds, une solution d’urgence pour répondre à la question de l’accueil des requérants d’asile et migrants sans papiers dans le Canton de Neuchâtel. Elle accueille et accompagne ces populations vulnérables et facilite leurs accès aux soins médicaux. C’est dans cette maison et d’autres centres d’hébergement du Canton que notre invité, le photographe neuchâtelois Pierre-Willian Henry s’est discrètement invité pour immortaliser des regards de réfugié.es.

En 2018, pour célébrer les 25 ans de Médecins du Monde Suisse, l’ONG lui proposer de mettre en valeur ces visage pour amorcer un dialogue entre réfugié.es et suisses. Cette exposition, c’est 25 photos _ studio grand format _ (1m sur 1m50) tirées sur toile … Des images avec une légende indiquant un prénom et un pays ; Pierre-William Henry tenait « mordicus » à ce que ces portraits ne soient pas anonyme ! Engagé, humaniste, ce photographe neuchâtelois est un grand voyageur : depuis un demi-siècle, il parcourt le Monde pour des ONG basées en Suisse comme Médecins du Monde Suisse, le Centre écologique Albert Schweitzer et la Fondation Optimus active dans différentes régions du Monde.

Après Neuchâtel et Lausanne, l’espace 81 à Morges vous attend jusqu’au 17 février pour découvrir ou revisiter cette exposition « Dans les yeux. Portraits de réfugiés » portée par le photographe Neuchâtelois Pierre-William Henry et Médecins du Monde Suisse.

A propos du sujet :

Au micros :

Danièle , Fabien

Dans la rubrique :

La Rose des Vents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *