Voix de Plumes: Antonio Albanese


Antonio Albanese pour 1, Rue de Rivoli

Antonio Albanese est né à Lausanne. Il est écrivain et musicien. Spécialisé en musique contemporaine, historien de l’art et enseignant à l’ECAL, il est également l’auteur de romans.  Son premier livre, La Chute de l’homme (L’Âge d’Homme, 2009), a été couronné par le Prix des auditeurs de la radio suisse romande en 2010. Ont suivi Le Roman de Don Juan en 2012. Est-ce entre le majeur et l’index, dans un coin de la tête que se trouve le libre arbitre? en 2013. Puis, en 2014, il publie un premier roman policier, Une brute au grand cœur, sous le nom de Matteo di Genaro, le nom de son héros. Deux ans plus tard paraît Voir Venise et vomir. Et aujourd’hui, 1, Rue de Rivoli, troisième volume de la série Matteo di Genaro.

Pour ce roman policier, Antonio Albanese offre une trame simple mais agréable. Son propos est ailleurs. En explorateur de la littérature, il ausculte les genres, teste les frontières et les codes. Dans une langue riche et savoureuse, il ose aborder, au filtre du cynisme de son héros, des thèmes aussi divers que la famille, la sexualité, la politique ou l’inceste. Un texte court qui renoue avec la veine sociale du polar. Du bonheur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *