L’ Appel « Un apprentissage, un avenir »


Ces derniers mois de nombreux jeunes migrants, suite au refus de leur demande d’asile, ont du interrompre leur apprentissage. Des décisions qui ont soulevé une vague d’indignation et entraîné une mobilisation des personnes qui les accompagnent : patrons, enseignants et familles de parrainage. Déboutés, ils n’ont normalement plus le droit de séjourner en Suisse ; mais certains renvois sont inapplicables, la Suisse ne peut pas renvoyer certains ressortissants issus de pays tiers faute d’accord de réadmission avec leur pays d’origine. C’est le cas de l’Érythrée par exemple. Cependant même si ces jeunes ne sont pas renvoyés, ils ne peuvent ni étudier, ni travailler et se voient contraint pour survivre de demander l’aide d’urgence. Alarmés par ces situations, le Service social international (SSI-Suisse), Action-parrainage Vaud et l’Alliance pour les droits des enfants migrants (L’ Adem) ont organisés les premières assises romandes sur la question le 2 février dernier à Lausanne.
Pour en parler, Philippe Jacquier, Président du Comité de l’Appel « Un apprentissage, un avenir ».

Bonne écoute !

Pour aller plus loin :

Le site de « Un apprentissage, un avenir »
https://uaua.kantik.fr/

L’Appel « Un apprentissage, un avenir » sur le site de l’ADEM – Alliance pour les droits des enfants migrants
http://www.enfants migrants.ch/fr/signez_l039appel_un_apprentissage_un_avenir

Apprentis déboutés, la double fracture, un reportage de La Télé Vaud-Fribourg
FORMATION – 24/03/19
http://www.latele.ch/play?i=diversite-apprentis-deboutes-la-double-fracture-24-03-2019-1843

Inquiétudes au sujet des jeunes Erythréens déboutés privés de formation: interview de Mario Gattiker, Secrétaire d’Etat aux questions migratoires sur Forum, une émission de la RTS
https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/inquietudes-au-sujet-des-jeunes-erythreens-deboutes-prives-de-formation-interview-de-mario-gattiker?id=10166093

A propos du sujet :

Au micros :

Danièle , Fabien

Dans la rubrique :

La Rose des Vents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *