Warning: Parameter 2 to qw_theme_pager_default() expected to be a reference, value given in /home/clients/5691c0db58e57c9ba00eff6a37bb2af3/web/wp-content/plugins/query-wrangler/includes/basics/pager.php on line 135

A propos

Radio Django est ce qu’on appelle une WebRadio, exclusivement diffusée
via l’Internet. On peut l’écouter en direct et en continu, mais il est également possible de retrouver l’intégralité de ses émissions sur le site www.django.fm.

Depuis avril 2015, Radio Django produit une émission hebdomadaire : Le Grand Direct. Une heure d’émission lausanno-lausannoise, déclinée en trois volets:
– vie sociétale: Vivre à Lausanne
– migration: La rose des vents
– culture: Cultiver Lausanne

La rubrique Vivre à Lausanne aborde les questions de société et de vie quotidienne: il a été question, pour ne citer que quelques exemples, de la problématique du logement, des mouvements contre la spéculation sur les matières premières, de santé, de participation citoyenne, des nouvelles tendances culinaires à Lausanne, des mouvements de défense des réfugiés, de féminisme, de sexualité et d’identité sexuelle.

La Rose des Vents traite de diversité culturelle, elle propose de découvrir les communautés de migrants, leurs activités, celles et ceux qui s’engagent à leurs côtés. Des personnes originaires du Vietnam, de Madagascar, du Congo ou d’Ukraine se sont croisées sur le plateau du Grand Direct. La Rose des Vents présente aussi les activités de différentes associations militantes qui viennent en aide aux migrants. De plus, une fois par mois, un portrait radiophonique est réalisé en collaboration avec l’Evénement Syndical , il fait écho à un article paru dans cet hebdomadaire du syndicat UNIA. Et une chronique mensuelle « La revue Presse-Papier » s’intéresse à l’actualité de la migration en Suisse.

L’émission est complétée par Cultiver Lausanne pour parler des événements culturels, de livres et de films, d’albums ou de compilations musicales, des acteurs qui font la culture lausannoise : une occasion pour mieux les connaître et comprendre leurs démarches artistiques. Régulièrement, des florilèges littéraires sont proposés par la librairie Basta, des propositions cinématographiques par le City Club de Pully, ou encore par le cinéma indépendant Oblò.

Cette émission est réalisée en direct et en public tous les mardis de 18 à 19heures depuis le centre socioculturel Pôle Sud, dans le quartier du Flon.

Composé d’une quinzaine de bénévoles ; journalistes, techniciens, passionné-e-s de radio et férus de dialogues, le Grand Direct concocte toutes les semaines un menu original et éclectique qui tente de raconter Lausanne sous toutes ses coutures. L’émission a déjà accueilli sur ses ondes des dizaines d’interlocuteurs et d’associations avec lesquels ont été développés moult sujets.

 

Radio Django se présente en audio

Une rubrique en son pour vous présentez la webradio Radio Django, par Marie et Fabien


Contact

Radio Django
info at django.fm

Anti-spam : | Pour utiliser les CAPTCHA, vous devez avoir installé l'extension Really Simple CAPTCHA.

 

Les partenaires

Pôle Sud

Librairies Basta!

Azimut Prod

 

L'équipe de Radio Django

Jean-Luc

Jean-Luc Rochat est animateur à Pôle Sud et responsable, entre autre, des activités vidéo déployées depuis une vingtaine d’année dans ce centre. A ce titre, il a contribué, avec l’association de vidéastes lausannois ZEBRA, à la réalisation de plusieurs émissions pour la Télévision Région Lausannoise de 1994 à 2006. Depuis 2010, il a rejoint l’équipe de Django en collaborant régulièrement à des radios participatives mises en place dans le cadre de la « Caravane des quartiers », de la « semaine d’action contre le racisme » ou encore lors de la campagne « Moi et les autres » organisée par la ville de Lausanne. Passionné de lecture, de cinéma et de musique, il interviendra ponctuellement dans la rubrique culturelle de l’émission du mardi soir.

Saskia

 Architecte d’intérieur de formation, j’aime aussi écrire, je flirte avec le théâtre, pratique la danse, me balade entre décor et architecture et ai horreur des CV qui tiennent en une ligne. Mon rêve secret est de faire un peu de tout, avec le texte comme centre et la curiosité comme gouvernail. Radio Django c’est pour moi l’occasion de partager mes coups de coeur, qu’ils soient pour des gens, des initiatives, des idées ou des lieux. L’occasion aussi de découvrir Lausanne que j’habite depuis quelques mois et de faire partager mon amour naissant pour la ville. Sous des abords tranquilles, Lausanne cache une diversité et un dynamisme à faire tourner bien des coeurs! Le mien n’y a pas résisté. Et puis la radio, comme média, c’est un rappel constant que, pour racontez des histoires et partagez, il ne faut finalement pas grand chose. Chez Django, quelques micros, une poignées d’enthousiastes et une table bricolée suffisent. Je me réjouis de rejoindre l’aventure.

Gabriel

« Gabriel n’aime pas tant s’exhiber sur les réseaux; être écouté sur Django lui semble déjà constituer une renommée excessive. »

Baptiste

« Il faut parfois toute une vie à naître » Yann Moix, Le Matin Dimanche, Le 22 septembre 2013

« (…) cette espèce d’insuffisance centrale de l’âme qu’il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement, est peut-être notre moteur le plus sûr. » Nicolas Bouvier,

L’Usage du monde, p. 293

Comme ne l’indique pas les citations précédentes, Baptiste Perfetta s’occupe de l’aspect administratif de DJANGO.

Laure

Tombée dans le journalisme par hasard, j’y reste par passion ; mue par cette foutue certitude que les gens que l’on n’entend jamais sont ceux qui ont les histoires les plus passionnantes à raconter.

Voyageuse dans l’âme, je ne me déplace plus sans mon fidèle stylo, sans cesse à l’affut d’un récit fascinant.

Quand je suis en Suisse, je prends plaisir à m’évader en allant à la rencontre de ceux qui viennent d’ailleurs et voient mon pays autrement.

C’est un plaisir de pouvoir partager ces moments sur Django !

Librairie Basta !

La Librairie Basta a été créée en 1978 et est considérée comme l’un des lieux mythiques de la vie associative et des mouvements de gauche lausannois. Ces librairies, une deuxième a été ouverte en 1991 dans le bâtiment des sciences humaines (l’Anthropole) de l’Université de Lausanne, ont la particularité d’émaner et d’appartenir à une coopérative, Les Nouvelles Editions Populaires et de fonctionner en autogestion.

Outre le fait de proposer des livres alternatifs, critiques, Basta représente aussi un lieu d’animation et de rencontre.

Julie

Durant toute mon enfance, j’ai traîné dans la cuisine de ma grand-mère. Elle m’installait un tabouret à côté d’elle et je pouvais rester là des heures, à regarder les sauces bouillonner, à tremper mes petits doigts dans les casseroles et à me délecter des odeurs divines qui s’en échappaient.

Plus tard, durant toutes mes études, j’ai traîné dans le studio radio de Fréquence Banane, la radio de l’Université de Lausanne et de l’EPFL. Je m’installais dans les canapés qui ont vu défiler des générations de jeunes amateurs d’ondes fm, et je pouvais rester là des heures, à parler dans un micro, à tenter de comprendre les dialogues codés des techniciens et à inventer de nouveaux concepts d’émissions.

Lorsqu’on m’a proposé de réunir ces deux domaines dans une seule et même chronique, je n’ai pas hésité longtemps. Je me réjouis de vous retrouver un mardi sur deux, pour vous emmener en balade dans le terreau gourmand lausannois.

Aude

aude_vb2

Etudiante en communication et histoire de l’art à l’université, je me passionne pour la culture et ses nombreux vecteurs de transmissions. Être chroniqueuse pour Radio Django me permet de découvrir et investir ce formidable média qu’est la radio !

Je tente ainsi de satisfaire ma curiosité en partant à la rencontres d’intervenants, ou en découvrant de nouvelles thématiques diverses et variées… Tout en savourant le plaisir de l’antenne et le partage avec les auditeurs!

J’ai grandi avec la liberté d’expression comme valeur fondamentale, alors je me réjouis de faire mes premiers pas avec Radio Django dans le monde de l’information !

 

 

Aline

Journaliste à l’Evénement syndical, j’aime rencontrer celles et ceux qui me font voyager ici, à Lausanne, non seulement avec un stylo, mais aussi avec un micro à la main.
Le micro, cet outil fabuleux qui capte ce que l’oreille n’entend pas toujours…

Erika

La permission m’a été accordée de « descendre sur terre » à Barranquilla en Colombie. Et je le dis ainsi parce qu’avec les années j’ai compris que, comme certains d’entre vous, je suis née comme une passagère en transit.

Mon premier arrêt a été Barcelone, en Espagne. J’ai commencé à connaître le style de vie européen. Cette expérience a continué à Pise en Italie. L’atterrissage suivant s’est fait en Suisse, dans le canton du Jura. J’y ai appris la langue française et la culture suisse, puis je suis arrivée dans la région lémanique.

Après deux ans de vie dans l’Ouest lausannois, en tant que journaliste, j’ai envie de prendre le micro pour vous raconter les contrastes des quotidiens d’ici et d’ailleurs. Une manière de nous connaître, nous comprendre et apprendre les uns des autres. Un petit espace pour les « Regards Croisés ».

Greg

Depuis tout jeune, j’ai eu l’opportunité de voyager un peu partout dans le monde: Arabie Saoudite, Chypre, Corée du Sud et finalement le Canada. Voici les pays dans lesquels j’ai vécu durant ma jeunesse. Riches en culture, j’ai pu ouvrir mon esprit et m’imprégner de la diversité multiculturelle présente dans ces pays.  De retour à l’âge de 19 ans en Suisse, j’ai effectué une formation dans l’hôtellerie et la restauration qui ne m’a pas convaincu ou réussi.

Désireux de mettre à contribution mes compétences dans un environnement où celles-ci seraient reconnues et valorisées, j’entreprends depuis des années un parcours me menant petit à petit vers un titre de bachelor en travail social, plus précisément, dans l’animation socio-culturelle.

Mes expériences de vie à l’étranger m’ont enseigné des valeurs de respect et d’ouverture d’esprit qui ont gentiment forgés mon caractère. Toujours désireux de faire de nouvelles rencontres et découvertes, j’ai rejoint l’équipe de « La Rose des Vents » chez Radio Django début 2015. Mon désir est de mobiliser des personnes ayant vécu des trajectoires de migrations diverses à prendre la parole afin de partager ces expériences de vie hors du commun.

Fanny

Je participe à Radio Django et plus particulièrement au sein de la rubrique « Vivre à Lausanne ». Je m’intéresse aux questions d’engagement, de bénévolat et du rôle important que joue la société civile dans une ville comme Lausanne, et mon implication dans cette émission va dans ce sens.  A Radio Django, les nombreux acteurs de la société civile lausannoise peuvent présenter leur action, s’exprimer sur des thématiques concrètes et enrichir ce projet de radio participative!

Fabio

Fabio Cattaneo, volée 1955, animateur socioculturel sur le territoire de la ville de Lausanne depuis 1983.

J’ai travaillé  plus particulièrement dans l’animation de jeunesse dans le quartier de la Bourdonnette jusqu’en 1987, par la suite, dans celui de Bellevaux-Entrebois. Depuis 2000, je suis collaborateur au centre socioculturel Pôle Sud où je m’occupe, entre autres, d’organiser des événements en collaboration avec les associations de migrants.

En 2008, dans le cadre de la consultation lancée par la Ville en vue de refondre la « Fête à Lausanne » j’ai proposé de ré-inventer une radio qui puisse accompagner la future manifestation. De fil en aiguille et au gré de rencontres magiques et époustouflantes est née Caravane FM, la radio de la Caravane des Quartiers.

Ces premières retrouvailles radiophoniques ont eu des « dommages collatéraux » bienvenus, notamment les émissions lors de la Semaine lausannoise d’actions contre le racisme (2013, 2014 et 2015) et Radio Django. Ceci grâce notamment à la passion et la vivacité des autres personnes présentes dans cette galerie d’illuminé.e.s

Aujourd’hui, à Django je m’occupe de la coordination des émissions et prends le micro dès que je le peux.

Stéphane

Avant de commencer à collaborer au «Grand Direct», je n’avais quasiment plus jamais écouté la radio depuis les diffusions sur «Couleur 3» des concerts des «Ramones» et des «Satellites» en direct du «Leysin Rock Festival». On peut donc en déduire, j’imagine, que je ne nourris pas un intérêt particulier pour ce type de média — surtout si l’on sait que durant la même période j’ai publié plusieurs centaines de numéros de mes différents fanzines (dont un quotidien pendant une semaine), j’ai édité une brassée de fascicules de littérature (im)populaire, j’ai créé des livres jeux ou dont vous êtes le héros, j’ai lancé une paire de journaux muraux, le dernier en date d’inspiration dacquienne, j’ai scénarisé des bandes dessinées, je me suis essayé au haïku, j’ai collaboré avec «L’affranchi» et «L’oeil nu» notamment, j’ai programmé des films africains à «Pôle Sud», j’ai fait de la photo (par copinage, j’ai même eu la chance d’exposer deux fois !) et j’ai réalisé des courts métrages…

Quant à ma rubrique hebdomadaire, ne comptez pas sur moi pour vous expliquer pour quelle raison je la tiens ou ce que je désire transmettre au travers d’elle, je suis bien trop occupé à la rédiger et à l’enregistrer pour avoir le temps de penser à ce genre de futilités. D’ailleurs, j’y retourne sans tarder !

Nicolas

Brancher.

Connecter.
Faire passer les ondes.

Entre les éléments, entre les lieux, entre les gens.

Laisser ensuite l’espace aux autres.
Et filer tisser des liens ailleurs…

Fabien

 » Grandi et bercé avec les ondes à travers le transistors, devenu numérique depuis, je suis un passionné de radio depuis ma plus tendre enfance! »

Une passion devenue réalité depuis plusieurs années, avec, entre autre Radio Django!

Je m’y investis pour ce qui me motive le plus: la mise en onde: que se soit l’animation, ou la production exécutive des contenus, je me régale par chaque minute d’antenne que je peux partager avec vous!

« Pilote Professionnel de formation, je vous apporte un petit peu de hauteur à l’infini des activités et événements ici en bas, sur terre »

Pascaline

Journaliste, chroniqueuse, étudiante, slasheuse en cheffe, à force de faire plein de choses, je ne sais plus vraiment comment tout expliquer. Ce qui est sûr, c’est que j’aime raconter des histoires, voir et faire des images, écouter et produire des sons, réfléchir et donner mon avis, parce que je suis avant tout une grande bavarde.

Voix d’Exile

Voix d’Exils (voixdexils.ch) est un site d’information destiné à l’expression libre des personnes migrantes. Il est un des rares médias en Suisse qui offre une vision de la migration et de l’asile « de l’intérieur » en privilégiant les témoignages et les points de vue des acteurs du terrain. Ce média en ligne publie des contenus multimédia en français, anglais et arabe et regroupe trois rédactions qui sont animées par des programmes d’occupation de l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM), du Service de l’action sociale du Valais (SAS) et du Service des migrations de Neuchâtel (SMIG). Voix d’Exils offre à ses membres à la fois la possibilité de valoriser leurs compétences initiales en les mettant au service du projet et d’acquérir des compétences transversales (transférables dans différents contextes professionnels) afin de favoriser leur intégration socioprofessionnelle.

Emilie

 Souvent en vadrouille – autant physiquement que psychiquement -, je suis psychologue à l’hôpital et passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin à l’écrit et aux textes comme matière tactile, sensible, sonore … d’où mes envies toutes récentes d’incursion radiophonique, histoire de partager avec d’autres et d’apprendre à faire. Une phrase qui m’accompagne ?  » N’interprétez pas, expérimentez  » (Félix Guattari)

Cinéma CityClub

Reprise en mars 2011 par l’association du Cinéma CityClub, la salle légendaire de Pully propose une programmation curieuse et originale du vendredi au dimanche.

Voulant créer un espace de culture et de rencontres destiné à un public hétéroclite et de tout âge, l’activité de la salle s’articule autour deux pôles: un écran de cinéma pour des projections thématiques et des films inédits; et une scène pour accueillir concerts, pièces, et événements de Suisse et d’ailleurs, en lien avec l’activité cinématographique.

L’Association du CityClub travaille pour assurer le maintien en activité du Cinéma CityClub. Confrontée aux difficultés de faire subsister une salle unique de 200 places à l’heure actuelle, l’Association soutient un beau projet, passionné,  déterminé à donner des couleurs à ce lieu magnifique.

Marie

La radio tout comme la ville de Lausanne m’interpellent et me passionnent depuis toujours. Alors, quand on m’a parlé de Radio Django, une radio dynamique et originale qui s’adresse aux Lausannois, c’était l’occasion rêvée de mélanger ces deux mondes et de me lancer dans cette aventure.

Soit dit en passant, c’est une grande première pour vous, comme pour moi, étant à la base journaliste de presse écrite. Mais qu’importe! Je me réjouis de partager avec vous quelques minutes d’antenne en vous proposant, ponctuellement,des chroniques sur des thèmes en rapport avec la santé, et plus largement la société.

SeMo Riviera

Semo

OSEO_Vaud_quadri

Le SeMo Riviera est une mesure du marché du travail destinée à des jeunes demandeurs d’emploi. Elle est gérée par l’OSEO Vaud.

La mission du SeMo Riviera est d’accompagner les participants dans l’acquisition et le développement de compétences professionnelles et sociales par une approche réelle du monde du travail.

L’objectif principal est d’aider les jeunes demandeurs d’emploi à trouver une filière de formation, correspondant à leurs aptitudes et intérêts afin de garantir une insertion professionnelle durable.

Les activités proposées sont les suivantes; un atelier de recherche emploi, des cours de français et mathématiques, plusieurs ateliers pratiques (mécanique, bois, médias/commercial, déco et cuisine).

L’atelier Médias/Commercial produit une émission hebdomadaire DIVERSITE pour Radio Django. Elle est diffusée le lundi de 9h à 12h. Cette émission est principalement composée d’animation musicale en duo et de chroniques sur des sujets très variés.

Danièle

Gourmande de la Vie, des voyages et des rencontres, un brin engagée, Danièle, animatrice socioculturelle, plante sa tente à Lausanne en 1998. Depuis 17 ans, cette ville ne cesse de l’étonner de par son effervescence, sa diversité et son identité métissée.

Une richesse méconnue et souvent confinée dans les milieux associatifs. Poussée par l’envie de rendre plus visible cette vie associative et de jeter des ponts entre les suisses et les communautés culturelles de Lausanne, elle choisit le micro pour faire découvrir et créer la rencontre.

Cosmopolite, Lausanne invite au voyage. L’équipe des « oiseaux migrateurs » vous invite à écouter « La Rose des vents », une rubrique destinée à vous transporter aux confins de l’Asie,de l’Amérique du Sud, de l’Afrique et de l’Europe sans visas, ni billet.