Le « Kabary Malagasy », une tradition malgache vieille de 600 ans


Fière de ses racines, la communauté malgache cultive ses traditions comme le Kabary! Cet art oratoire, pratiqué à Madagascar, figure parmi les plus vieilles pratiques de cette île. Né avant l’arrivée de l’écriture, il confirme la place occupée par l’oralité dans la culture malgache.

Dans les villages, mais aussi en ville et dans les communautés malgaches installées, de par le monde, la tradition orale et l’éloquence ont une place capitale. Les malgaches adorent ces joutes oratoires qui ont lieu en plein air et durent des heures. A cette occasion sont récités pour le plus grand plaisir de l’assistance des proverbes, des vieux dictons, des contes et des histoires sous forme de métaphores…
C’est un art qui permet de jongler à l’infini avec la richesse du malagasy : la langue malgache. Le Kabary reste incontournable pour donner à un événement (mariage, obsèques etc) un caractère officiel et/ou solennel. Il constitue une manière originale de donner force et persuasion à un discours. Selon un dicton malagasy, lors d’un Kabary bien mené, « l’assistance ne sent plus les puces qui la piquent ».

 

On en parle avec Jean Andriamananaivo, le vice-président de l’association des orateurs malgaches en Suisse.

 

Pour aller plus loin :

« Madagascar : Le « Kabary Malagasy » a 600 ans mais jamais démodé »
–> Sur le site d’Afriqinfos

Le Kabary sy Hain teny
–> Sur le site de Fomba Malagasy

Ecouter un extrait de Kabary
–> ici

« Un cycle d’enseignement du KABARY se déroulera à  partir de novembre 2015 sur la Suisse romande et France voisine. Pour toute information, il suffit d’appeler le FIMPIMA (M. NAINA) au 0041 78 604 53 57 ou au 00 33 6 19 02 22 19« 

A propos du sujet :

Au micro :

Danièle