Presse romande en voie de disparition


Après la disparition de l’Hebdo, les suppressions de poste à l’Agence de presse ATS, les restructurations au 24 Heures et à la Tribune de Genève, on assiste à la mise à mort de la version papier du Matin, avec, à la clé, plus de 40 emplois menacés.

Pour parler du sort de la presse écrite, on a rencontré la syndicaliste Patricia Alcaraz, de Syndicom, qui mène la lutte depuis plusieurs années au côté des salariés de cette presse qui disparaît.

Invitée : Patricia Alcaraz, secrétaire syndicale chez Syndicom

Pour aller plus loin :

Syndicom – La délégation du personnel présente des projets alternatifs pour éviter la perte d’un titre historique

A propos du sujet :

Réalisé par :

Nicolas

Dans la rubrique :

Vivre à Lausanne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *