De l’urgence d’un état fort à la force d’un état d’urgence

Ecouter ce podcast

A maintes occasions, au cours de ces dernières années, il a été fait état d’une revendication sociale demandant un état renforcé. Ceci tout spécialement en regard des intérêts d’une certaine économie privée de plus en plus invasive et destructrice d’un état de droit. Cette revendication est apparue plus spécialement dans les domaines du service public et des multinationales. Cependant, d’un état fort, il faut se demander de quoi il devrait se trouver renforcé et, surtout, à quelles fins. C’est l’objet de notre nouvelle thématique « de l’urgence d’un état fort à la force d’un état d’urgence ».

Contact :
lemondeestbeau@bluewin.ch
et
Patrick Rion, tél. : 021 546.34.12, répondeur

Ces billets sont diffusés toutes les deux semaines et ils sont aussi disponibles sur Looseantenna.fm, une radio locale lausannoise.

Générique de « De l’urgence d’un Etat fort à la force d’un état d’urgence »

Quand dans nos frontières/ SerréEs dans le confinement/
Que les gestes barrières/
Deviennent nos comportements/
Quand pris de panique/ On devient obéissants/
A de vraies pratiques / Où l’on va s’emprisonnant/
En l’absurde qui s’accomplit/ Sécuritaire et contrit/
Télétravail sans merci/
Moi je me dis/
Tout le monde il est beau, avec sa carte de crédit.

Billet 1

Introduction à la thématique par Patrick Rion.
Après les “experts” de la crise économique de 2008, les “experts” scientifiques de la crise du coronavirus au service du pouvoir.
Lecture de l’article “Plombiers en blouse blanche” de Renaud Lambert, journaliste,  paru dans le Monde diplomatique de juillet 2020.

Billet 2

« Du vent ». C’est ainsi que les urgentistes en grève ont qualifié le plan présenté par la ministre de la santé le 9 septembre.
A ce moment, nous étions bien avant le déclenchement de la pandémie de la Covid.
À des services au bord de l’implosion. La ministre propose une enveloppe rachitique, ponctionnée sur d’autres secteurs, eux-mêmes en difficulté.
Faut-il dès lors parler de « crise » de l’hôpital ou de « casse » — un projet de longue haleine visant à livrer une institution emblématique au privé ?

Lecture de l’article « Le cauchemar de l’hôpital du futur », paru dans le Monde Diplomatique d’octobre 2019.
Il est écrit par Frédéric Pierru, sociologue, chercheur au Ceraps, le Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales et au Centre national de la recherche scientifique, le CNRS. Auteur avec Pierre-André Juven et Fanny Vincent de La Casse du siècle. À propos des réformes de l’hôpital public, Raisons d’agir, Paris, 2019.

Billet 3

“SUBPOLITIQUE DE LA MEDECINE”

Dans ce billet, nous vous proposons un texte extrait du livre d’Ulrich Beck “La société du risque” publié en version originale en 1986 et en première version française en 2001. Ce document offre une perspective au sujet du sens et de l’évolution de la médecine.

Billet 4

“TRAVAIL, FAMILLE, WI-FI”

Les géants du numérique pouvaient difficilement imaginer qu’un test grandeur nature de leur vision de la société serait un jour justifié par un motif sanitaire. Or, pendant quelques semaines, producteurs et consommateurs ont dû régler toutes leurs affaires par écran interposé.
Y compris quand il s’agissait d’école, de divertissement, de santé

Paru dans le Monde Diplomatique de juin 2020, cet article est écrit par le journaliste Julien Brygo.

Billet 5

BIG BROTHER

Ce billet est consacré à la prise de connaissance d’un rapport de l’ONU concernant l’impact des nouvelles technologies sur l’armement et publié le 25 juin 2020. Elena Rusca, journaliste auprès de cette institution a rédigé sur la base de ce rapport un article paru dans le journal “El Clarin de Chile” le 30 juin 2020, dont elle nous donne lecture. Cette lecture est suivie d’une série de commentaires de la rédaction.

Billet 6

LA SOCIETE DU RISQUE

Un de nos auditeurs, Jean-Pierre Casolo, que nous remercions au passage, nous a transmis un texte que nous avons décidé de présenter ici..
Il est tiré du livre “La société du risque”, écrit par Ulrich Beck, professeur de philosophie à Munich. Publié pour la première fois en allemand à l’époque de Tchernobyl, en 1986, cet ouvrage aura dû attendre 2001 pour une première publication française.
Le billet présente son introduction, écrite par l’auteur

Billet 7

VIE ET MORT DU PETIT BOURGEOIS GENTILHOMME

Cet article parle d’un conditionnement échoué passé à une révolte avortée. C’est l’histoire d’une rébellion sans cesse différée. Ce texte a été écrit par Alain Accardo, sociologue, auteur de l’ouvrage “Le petit bourgeois gentilhomme”, entre autres publications. Ce texte en est la préface, publiée dans le Monde Diplomatique de janvier 2020.
L’introduction à ce texte est proposée par Patrick Rion.

Billet 8

LA PILULE DE L’OBEISSANCE

Cet article traite des parents qui font défaut en terme d’éducation et d’autorité et de l’industrie pharmaceutique, alliée à l’autorité psychiatrique, qui en prennent le relais.
Paru dans le Monde Diplomatique de décembre 2019, il est écrit par Julien Brygo, journaliste et auteur, avec Oliver Cyran, de “Boulot de merde” , éditions La Découverte, 2015 (Poche 2018).
L’introduction est proposée par Patrick Rion.

Billet 9

PEUT-ON ENCORE VIVRE SANS INTERNET

Internet ou interpasnet? A considérer cet outil électronique sous l’aspect de ce qu’il est en train de devenir au regard du projet d’émancipation sociale au nom de laquelle il nous a été vendu – et bien vendu -on est désormais en droit de se poser la question. L’article de Julien Brygo “Peut-on encore vivre sans internet?”, publié dans le Monde Diplomatique d’août 2019, la pose effectivement.
Julien Brygo est journaliste et auteur, entre autres, du livre “Boulots de merde”, écrit avec Olivier Cyran, éditions La Découverte, 2015 (Poche 2018)

Billet 10

“DU BON USAGE DES EAUX USEES”

Si “Suivre l’argent” est une méthode efficace pour détecter les cas de corruption, “Suivre les eaux” permet de révéler certains indices sanitaires liés à la crise du COVID 19. C’est ce que révèle cet article de Mohamed Larbi Bouguerra intitulé “Du bon usage des eaux usées”, paru dans le Monde Diplomatique d’Octobre 2020. Mohamed Larbi Bouguerra est universitaire, membre de l’Académie tunisienne des Lettres, de Sciences et des Arts Beït El Hikma à Carthage et ancien Directeur du Centre National de Recherche Scientifique, CNRS.

Plus d'infos sur l'émission